Je vous parle en direct de Val-Morin, lieu où se déroulent les retraites Kaizen. J’ai 2 trucs simples pour cesser d’avoir peur du jugement. Pensez tout d’abord que si vous avez peur du jugement, c’est qu’avant tout vous êtes une personne qui jugez.

Soyez avant tout une personne authentique et vulnérable.

Voici la vidéo du jour 19 du défi 30 jours > 2 trucs simples pour se libérer de la peur du jugement

Je vous retrouve aujourd’hui encore une fois, à l’académie de pleine conscience Kaizen, au couvent Val-Morin, où j’offre les retraites de Kaizen de 4 jours. Aujourd’hui présentement, 27 personnes avec moi qui se permettent de descendre, de revenir ici au moment présent en silence pendant 4 jours. Et oui, moi je parle. J’ai le droit de parler parce que je suis celui qui enseigne au travers de tout ça!

Et aujourd’hui ma capsule, ce que j’ai envie de vous partager c’est 2 trucs simples. Vous savez, ma façon de faire, c’est un vulgariser. Je rends ça accessible à monsieur/madame tout le monde.

2 trucs simples pour se libérer de la peur du jugement.

Mais la réalité, je ne veux pas libérer la peur du jugement, je veux me libérer du jugement. Je veux arrêter d’avoir peur d’être jugé mais pour ça, je dois comprendre que si j’ai peur d’être jugé, c’est parce que je suis quelqu’un qui juge. Avez-vous bien compris celui-là?

Si j’ai peur d’être jugé dans la vie, c’est parce que je suis quelqu’un qui juge.

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas mon histoire, j’étais quelqu’un qui avait la chienne! Je n’étais même pas capable de parler en public! Je tremblais quand j’avais une feuille à l’école. Je n’étais pas capable de donner des oraux. Je n’avais pas confiance en moi, j’avais peur d’être ridiculisé, d’être rejeté au travers de tout ce que je faisais. Donc j’avais vraiment peur de parler en public. Aujourd’hui, je parle devant des milliers de personnes régulièrement, encore une fois en vidéo. Je suis tout croche, je suis à ma façon, mon vocabulaire qui tourne tout croche, je ris de moi! Puis vous savez quoi? Tout le monde a un jugement sur moi.

Mais vous savez quoi?

Je m’en fous complètement! Oui! Aujourd’hui, j’ai appris à me foutre du jugement des autres, de l’opinion des autres. De toute façon, il y a toujours quelqu’un qui va nous juger! Aussi bien de comprendre ça d’abord et avant tout et d’être la meilleure version de soi-même. Le plus vrai, le plus vulnérable, le plus authentique possible! Les gens vont toujours juger! Ça a pris un bout avant que je réussisse à comprendre ça, mais aujourd’hui honnêtement, je suis pas mal, pas mal, pas mal libéré du jugement.

Comment on fait?

Si j’ai peur du jugement, j’ai peur de ne pas prendre ma place parce que je ne veux pas faire rire de moi, je ne veux pas me faire pointer du doigt ou peu importe, c’est fort probablement que j’ai aussi été éduqué de cette façon-là. On est des êtres de patterns.

Première étape : mettez-vous un élastique  autour du poignet. Puis, à chaque fois que vous allez prendre conscience que vous êtes en train de juger quelqu’un, *bruit d’élastique*. C’est-à-dire : ah! J’hais ça quand il fait ça! Ah! J’hais ça, il fait dont bien dur, il prend dont bien de la place celui-là! Ah moi je n’aime pas ça! Toujours avec un jugement de valeur. Au lieu d’observer, vous savez dans une des capsules, j’ai parlé de l’observation juste. Au lieu d’observer de façon juste, juste essayer de s’observer puis de voir à quel point qu’on déclenche le pattern d’automatisation à critiquer, juger, à classer, catégoriser constamment! Donc, on met des jugements de valeur sur tout au lieu d’accepter, d’observer ce qui est en train de se passer. Donc, à chaque fois que vous allez juger votre belle-mère, votre beau-père, François quand il vous fait votre vidéo, sa façon de faire la vidéo, peu importe! Faites juste…*bruit d’élastique*. Ainsi, vous allez vous rendre compte à la fin de la journée, my God! Je snap dont bien l’élastique souvent! Et ce n’est pas de l’auto-sabotage là! C’est important de comprendre! C’est juste une prise de conscience, dire : wow! Je suis constamment en train de juger! Et l’esprit ce n’est pas à sens unique. C’est-à-dire que s’il a tendance à juger, il va avoir peur du jugement! Parce que lui dans sa tête il se dit, si je suis comme ça, tout le monde est comme ça! Fausse alerte! Ce n’est pas vrai. Ce n’est pas tout le monde est comme ça. Mais si aussi il dit : ah je suis bon, je suis bienveillant avec les autres, il va être capable de prendre sa place!

Deuxièmement, lorsque vous avez envie de juger quelqu’un, vous allez faire : wow!! Quand vous avez envie de juger François, envie de juger quelqu’un qui vous fait réagir, juste faire wow!!

Pour le contenu complet, écoutez la vidéo!


François Lemay

Auteur et enseignant chez Académie Kaizen
Auteur du livre à succès Tout est toujours parfait et Reconnecte avec toi, François Lemay à ce don magique de bien vulgariser les principes de la psychologie de la performance et de la pleine conscience. Par ses conférences et formations, il accompagne les gens dans une meilleure compréhension de qui ils sont vraiment. C'est par l'éveil de conscience qu'il permet au gens de développer une meilleure maîtrise de soi et d'enfin activer leur véritable potentiel.

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Showing 2 comments
  • Josee daigle
    Répondre

    Wow merci de ton partage pour la peur du jugement ça me touche beaucoup. En fin de semaine j’ai été parlé en avant d’un groupe pour la première fois oui j’ai eu peur mais c’est tu quoi je me suis surpris moi même quelle victoire pour moi.

    • François Lemay
      Répondre

      Génial… complètement Génial….. Je suis vraiment fier de toi.. Bravo pour ton audace.. Continues d’avancer :)…. Tu es tellement à la bonne place.