Contrairement à la croyance populaire, novembre n’est pas obligé d’être « le mois de la déprime », si l’on choisit consciemment de prendre soin de soi et de ranimer notre feu pour accueillir l’hiver.


L’automne est une saison qui en fait vibrer plus d’un: l’abondance des récoltes, la luminosité, les couleurs, l’odeur de la nature, l’air frais et craquant et, bien sûr, le bonheur d’un feu de bois. Mais elle signifie également: bye bye chaleur et longues soirées d’été.

Selon la philosophie Ayurveda*, médecine ancestrale qui signifie littéralement “sagesse de la vie”, l’automne est la saison qui tend à affecter les gens qui ont “l’élément vent” (Vata dans les dosha) en plus grande concentration. Si nous résumions en trois mots les caractéristiques de l’automne, nous pourrions dire : froid, sec et léger. Exactement les qualités des gens qui ont l’élément “vent” prédominant dans le corps.

Mais il n’y a pas que les ‘’vatas’’ qui sont affectés par le changement de saison : tout le monde l’est, et avec raison. Nous sommes témoins que, doucement, les nuits rallongent et que la luminosité naturelle diminue. Nous sommes tous surpris de la première neige et Facebook regorge de photos et posts de ‘’l’événement’’. Pourtant, ce n’est que le cycle normal des saisons.

Pour contrer le froid, nous nous enfermons à l’intérieur et on se prive doublement de lumière ! Pourtant, le corps a besoin d’entre 400 et 2 000 unités de vitamine D par jour, dépendant de l’âge et du poids. La vitamine D est produite principalement par le corps en réponse à l’exposition au soleil, ou bien évidemment en prenant des suppléments. Nous avons donc besoin de nous préoccuper de l’effet du changement de saison sur notre corps physique et mental.

Voici 4 trucs pour supporter son corps au changement de saison :

Se donner le droit de se déposer

À l’automne, la nature se prépare à faire une pause. Les nuits rallongent, et les graines de plantes se préparent à un doux repos sous la neige. Est-ce que nous suivons ce rythme ? Non. Nous continuons et maintenons le même rythme, courons entre la fête de Halloween et celle de Noël qui arrive beaucoup trop vite pour plusieurs d’entre nous. Quoi faire ? Se donner le droit de faire une sieste, de se coucher plus tôt sans se sentir coupable d’être paresseux. Donner à son corps l’occasion de se reposer.

Sortir + respirer l’air + s’habiller

Prendre une marche en grelottant n’est pas agréable. La solution est simple: s’habiller pour en profiter. Sortir plus souvent dehors, même s’il fait froid et qu’on n’en a pas envie, pour emmagasiner un maximum de soleil et préparer son corps au changement de saison. En belle bête déconnectée de la nature et connectée au iPad, iPod et autres technologies, on travaille souvent à l’intérieur sans sortir pendant toute la période d’ensoleillement. Résultat: nous manquons cruellement de soleil, d’air frais et de contact avec la  nature.

Ranimer son feu digestif (ou Agni en ayurveda)

L’« Agni » est le centre de la digestion. La « fournaise » du système digestif qui, lorsque balancée, permet d’assimiler ce dont nous avons besoin et d’éliminer TOUT ce qui ne nous sert plus. Les épices comme le poivre noir, le gingembre, la cardamome, le curcuma, l’anis étoilé, la cannelle sont des stimulants du feu digestif. Tel que promis lors du dernier événement Inspire­-toi, j’ai inclus dans cet article une super recette de lait d’amande épicé.

Apaiser + Enraciner + réchauffer

Et pour terminer, bien sûr, l’auto-massage avec des huiles herbales pour s’enraciner, apaiser notre organisme, et se réchauffer en s’emmitouflant ensuite dans une couverture près du feu.  Non seulement l’huile hydratera la peau sèche, mais aidera à apaiser l’élément vent, responsable du bavardage mental en plus de nous réchauffer par l’action du massage et des plantes, tout en nous donnant l’occasion de prendre du temps de qualité avec nous-même.

Bonne Vitalité!

*pour en découvrir plus sur l’Ayurveda et l’auto­-massage: www.inspiratanature.com


 

Lait d’amande d’automne épicé : Stimulant du feu digestif

 

2 tasses de lait d’amande

1 bâton de cannelle

Quelques grains de poivre noir entiers

4­-5 graines de cardamome verte

1 cuillère à thé de curcuma en poudre

Gingembre frais râpé (au goût)

 

Faire doucement chauffer le lait d’amande, ajouter le curcuma en poudre, puis les épices. Laisser frémir environ 5­-10 minutes, retirer du feu et filtrer.

Krystine St-Laurent

Krystine St-Laurent

Conférencière dynamique, auteure, chroniqueuse et coach en Santé-Vitalité-Ayurveda, Krystine St Laurent est herboriste, aromathérapeute certifiée et créatrice de la gamme d’huiles herbales infusées Inspirata Nature. Elle est également formatrice du programme Santé Parfaite-Ayurvedic lifestyle, certifiée par le Chopra Center for Wellbeing en Californie. Elle fait aussi partie de l’équipe de Santé Globale au Monastère des Augustines à Québec.
Krystine St-Laurent

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.