Nous ne sommes pas toujours conscients des blessures que nous portons. Bien sûr, nous les connaissons mais nous ne voyons pas toujours en quoi elles nous nuisent dans notre vie, puisque leur manifestation se fait sous différentes formes.

Ce qui nous met systématiquement en colère

C’est un bon indice de cette zone en nous qui a besoin d’être réchauffée par notre amour. En effet, les choses qui nous font fâcher, celles qui nous irritent, sont souvent indicateurs d’une forte résistance que nous portons et que notre ego défend avec agressivité en se mettant en colère !

Ainsi, si nous avons peu de tolérance pour l’abus sous toutes ses formes, que ce soit abuser de la bonté de quelqu’un, de son temps, abuser physiquement, moralement, abuser en exploitant une personne au travail ou dans la vie, il y a de fortes chances que nous portions nous-mêmes cette blessure d’abus et que celle-ci ne soit pas guérie ni cicatrisée.

Cela aussi peut nous indiquer que nous abusons parfois de nous-même en nous mettant des exigences élevées et sans cesse renouvelées.

Si nous sommes fortement irrités par une trahison que nous observons dans une situation donnée, c’est que cette blessure de trahison en nous a besoin qu’on en prenne soin. Nous nous trahissons probablement nous-même en ne respectant pas nos besoins et en ne répondant pas à l’appel de notre âme.

Si nous voyons un parent crier après son enfant et que cela nous bouleverse, nous portons sans doute une blessure reliée à de l’agressivité que nous avons subie et qui remonte à la surface à la moindre occasion. Ayons le courage de travailler à la cicatrisation de cette blessure et donnons-nous plus de douceur dans notre vie pour ne pas perpétuer ce cycle de violence envers nous-même.

Là où nous présentons de la résistance à ce qui fait souvent référence à une peur reliée à une blessure. Une forte résistance en nous qui entraîne de la souffrance est le fruit d’une souffrance ancienne que nous n’avons pas réglée.

La Vie nous indique continuellement ce que nous avons à travailler en nous, ou plutôt ce dont nous avons besoin de prendre soin en nous. Y résister ne fait qu’augmenter la douleur. L’accueillir et trouver quelle est la part en nous qui a le plus besoin d’amour en ce moment est le meilleur moyen de commencer notre processus de guérison et de poursuivre notre évolution personnelle.

Tout a un sens dans la Vie !


Diane Gagnon
Suivez moi

Diane Gagnon

La vie nous aime !

Auteure, coach, conférencière et consultante, je consacre ma vie depuis près de 30 ans à éveiller la flamme que chacun porte en soi. Que ce soit au niveau personnel, professionnel ou spirituel, j’apporte mon soutien aux prises de conscience de l’être humain qui se découvre. J’aime les moments magiques où l’étincelle s’allume dans les yeux de la personne que j’accompagne.

Retrouvez-moi tous les matins pour mes textes inspirants en cliquant sur le lien Facebook ci-dessous et pour me rejoindre, en cliquant sur le +.
Diane Gagnon
Suivez moi

Les derniers articles par Diane Gagnon (tout voir)

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Showing 5 comments
  • Mojimojette
    Répondre

    Merci c’est pile poil ce dont j’avais besoin, ce matin!

    • François Lemay
      Répondre

      C’est toujours pile poil.. l’Univers conspire à chaque instant pour nous offrir ce dont on a besoin, au moment ou on en a besoin.. Merci d’être à l’écoute et réceptive..

  • Jeannette
    Répondre

    C’est tellement bien dit, simplement et c’est ce que j’aime. Merci. Cette article me parle et m’aide à voir plus clairement ce qui se passe en moi et surtout comment je peux m’améliorer pour toujours être une meilleure personne. Cela m’aide infiniment François et merci ? pour ta grande générosité et ton amour ? envers nous. Je t’aime et continu d’inspirer les gens à devenir la meilleure version d’eux même. Je suis très reconnaissante à la vie de t’avoir placer sur mon chemin. ?

    • François Lemay
      Répondre

      Merci pour ta belle gratitude Jeannette et merci surtout d’être là…. On a besoin les uns des autres.. sans vous je ne pourrai me réaliser… Merci de me permettre d’être en faisant parti de ma communauté.

  • Laurianne
    Répondre

    Merci pour ce beau texte qui arrive à point. Ayant vécu une colère dernièrement qui m’a permis de me reconnecter et ressentir la blessure profonde qui m’habitait depuis longtemps. Merci François d’être ce que tu es.