Nous sommes fréquemment confrontés à nos limites, sur tous les plans. C’est particulièrement vrai dans le cas de l’estime de soi.

Nous croyons nous aimer, mais nous acceptons que quelqu’un nous manque de respect sans rien dire.

Nous croyons avoir une bonne estime de soi, mais nous nous écrasons devant l’autorité, nous n’osons pas demander ce que nous voulons, nous ne savons pas mettre nos limites.

Tous les jours, la Vie nous envoie des « tests » pour vérifier si nous nous aimons assez et sur tous les plans de notre personnalité. Est-ce que ce que nous vivons correspond à nos valeurs profondes ? Sinon, agissons-nous suffisamment pour rectifier la situation ?

Lorsque nous acceptons d’être la troisième roue du carrosse dans un triangle amoureux, il y a presque toujours à la base une faible estime de nous-mêmes

.

Si nous sommes la personne trompée, nous faisons semblant de fermer les yeux sur une situation qui va à l’encontre de nos valeurs profondes. Nous refusons d’écouter la petite voix qui nous demande d’ouvrir les yeux. Nous préférons un confort matériel au respect de notre âme. Nous tolérons les mensonges, et tout ce qui vient avec. Où est notre estime de nous-mêmes ?

Si nous sommes la personne qui trompe, nous vivons dans le mensonge continuel, dans les « cachettes » des moments volés à l’une et à l’autre. Nous faisons semblant de trouver que notre situation est la meilleure des deux mondes, alors qu’au fond de nous un petit enfant supplie pour avoir toute l’attention de tout le monde en même temps, pour qu’on l’aime. Nous ne sommes jamais tout à fait heureux ni d’un côté ni de l’autre, même si nous tentons de toutes nos forces de nous faire croire le contraire. Comment se porte notre estime de nous-mêmes ? Vivons-nous dans le respect de nos valeurs profondes ?

Si nous sommes la maîtresse (ou l’amant), nous acceptons les miettes de la personne que nous aimons, nous acceptons les mensonges, l’infidélité, la solitude impitoyable aux moments importants de notre vie, comme Noël, la St-Valentin, les vacances estivales, les voyages, les réunions de famille, les activités sociales, les fêtes, la maladie, le deuil. Nous nous y retrouvons seuls à mentir nous aussi sur notre véritable état amoureux, prétextant que nous préférons la solitude à une mauvaise relation ou laissant croire que nous n’avons pas encore trouvé la bonne personne, alors que nous souffrons dans une relation incomplète et destructrice à notre insu. Nous sommes dans l’attente interminable d’un miracle qui ne se produira probablement jamais. Où est notre estime de soi ?

Il ne s’agit pas ici de juger ce qui est bien ou mal. Nous avons tous le droit de faire les choix que nous voulons, de mener la vie que nous voulons. Si vous vivez ce genre de relation et que vous êtes parfaitement heureux, alors tant mieux pour vous !

Non. Il s’agit ici d’estime de soi. Si nous nous aimions suffisamment, est-ce que nous accepterions de vivre tout ça ? De vivre une relation qui nous éloigne autant de qui nous sommes vraiment ?

Quand on s’aime vraiment, on ne veut pas de mensonges dans notre vie. On ne veut pas blesser personne. On ne veut pas se contenter de miettes.

 ET ON NE VEUT SURTOUT PAS ÊTRE LA CINQUIÈME ROUE DU CARROSSE !

Quand on s’aime, on veut plutôt aimer et être aimé, respecter l’autre et être respecté, vivre intensément sans attente, dans l’authenticité et le respect de ce que nous sommes, de nos valeurs et de nos besoins.

Apprendre à s’aimer, ça implique aussi de faire des choix difficiles pour nous respecter. En tout temps et sur tous les plans. Se respecter, respecter nos valeurs, respecter notre âme et ses besoins.

La Vie est courte. Apprenons à nous aimer pour de vrai : c’est le meilleur chemin pour être heureux!


Diane Gagnon
Suivez moi

Diane Gagnon

La vie nous aime !

Auteure, coach, conférencière et consultante, je consacre ma vie depuis près de 30 ans à éveiller la flamme que chacun porte en soi. Que ce soit au niveau personnel, professionnel ou spirituel, j’apporte mon soutien aux prises de conscience de l’être humain qui se découvre. J’aime les moments magiques où l’étincelle s’allume dans les yeux de la personne que j’accompagne.

Retrouvez-moi tous les matins pour mes textes inspirants en cliquant sur le lien Facebook ci-dessous et pour me rejoindre, en cliquant sur le +.
Diane Gagnon
Suivez moi

Les derniers articles par Diane Gagnon (tout voir)

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.