C’est comme cela que j’ai exercé mon métier pendant 17 années passées devant la caméra. Une posture très gratifiante pour les interviewés et satisfaisante pour moi car elle permettait de me cacher derrière mes questions.


Je me montrais pour ne pas être vue. Je montrais l’Autre pour m’effacer.

Lorsque l’équipe d’Inspire-toi m’a demandé de me présenter et de faire un papier, j’ai pour la première fois ressenti ma gêne à dire JE.

Alors pour vous, chers amis du Québec, je me suis lancée ce défi : tenter de griffonner quelques mots de mon histoire. Je m’appelle Laura Massis, j’ai provisoirement 45 ans, je suis maman de trois filles tornades et mariée à un drôle de Zèbre. Après de trop longues études de droit pour devenir magistrate, une rencontre euphorisante me fait basculer dans le monde audiovisuel. L’un des meilleurs intervieweurs français de l’époque (Jean-Marie Cavada, « la Marche du Siècle ») me prend sous son aile.

À 23 ans, première télévision en direct. Premier stress de 60 secondes. Une minute de tension digne d’un atterrissage forcé. Mon passage sera évidement bancal, peu abouti mais marque le début d’une aventure qui durera presque 20 ANS. Ensuite s’enchaînent les occasions de me « dissimuler » en
direct : émissions de plateau, tournages extérieurs, présentation de journaux télévisés, plus de mille entretiens en direct avec de magnifiques personnalités.

Dans ces métiers, le flux tendu est la norme. Pas le temps de rêver, d’être qui l’on est. À peine un JT ou une émission terminés, on pense déjà au coup d’après. Une course qui donne l’habitude délicieuse d’exister grâce aux interviewés. Malgré cela, ce métier je l’ai aimé car j’ai toujours réussi à le façonner.

Après quelques années, je décide de quitter l’info brute et la présentation des JT : trop dur, trop de stress. Donner des Je me montrais pour ne pas être vue. Je montrais l’Autre pour m’effacer.

Nouvelles souvent négatives finit par devenir votre vision du monde. Je n’ai pas eu envie de devenir une mère au regard noir pour mes filles. Mes cinq dernières années, j’ai réussi à les consacrer à l’interview en direct. Des centaines de personnalités nourrissantes choisies en fonction de leur aptitude au bonheur. Beaucoup de moments de grâce mais aussi de dérobades : ne parler que des autres est une esquive, passer à l’écran, c’est se maquiller.

Après 17 ans passés à France Télévisions, j’ai donc accompli ce geste fou : quitter le principal groupe audiovisuel français. Rompre avec l’antenne. Un geste fou… car je jouissais d’un métier à vie, d’une sécurité à faire pâlir les inquiets et d’une posture enviée de femme pleine d’ambitions. Une vie rêvée… mais j’ai décidé d’aller sur MON CHEMIN.


J’ai décidé d’OSER…

Oser être moi et dire JE, oser se transformer pour devenir
une meilleure version de moi-même… Et ne plus me défiler devant qui je suis.


L A  V I C TO I R E  S U R  S O I
est en marche !

Une décision ambivalente, pleine d’énergie mais aussi de peurs légitimes et de risques réels. Je me lance dans l’aventure de l’entrepreneuriat : conférences, écriture, enseignement, interviews évidemment ! Celles qui révèlent les êtres. Cela a toujours été mon cœur de métier et le restera
à jamais.

Pour une journaliste, et plus particulièrement
une intervieweuse, l’unique obsession, c’est de
faire exister l’Autre.

LAURA MASSIS

Laura Massis

Laura Massis

Journaliste depuis 20 ans, Laura Massis a travaillé pour France 5, TF1 et France 3. Elle a interviewé en direct des centaines de des personnalités.Elle a été responsable de la présentation des JT - 12-13 et le 19-20 - pour France 3 de 2005 à 2012. Elle a animé des émissions d'actualité « Grand Paris Reportage », des émissions spéciales en direct, mais aussi des magazines de société, « La voix est libre » émission dédiée à l'information et l'échange avec des artistes, des médecins, des humanistes, des chefs d’entreprises. L'interview est sa passion. Elle se consacre aujourd'hui à la production d' événements liés au développement personnel.
Laura Massis

Les derniers articles par Laura Massis (tout voir)

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.