Je vous parle de l’arme de reconstruction massive nommée : AMOUR.

C’est une expérience ultime, émotion extrêmement créatrice et guérissante!

Voici la vidéo du jour 25 du défi 30 jours > L’amour, l’arme de reconstruction massive

j’ai envie de vous parler d’un point qui est capitale à comprendre. J’en ai déjà parlé dans une autre des capsules, mais à comprendre pour réellement transformer notre réalité, transformer, transcender nos blessures, réaliser notre plein potentiel et surtout, changer notre monde!

L’arme de reconstruction massive qui est l’amour!

Êtes-vous dans l’amour? Êtes-vous dans l’amour, dans la bienveillance, dans la compassion? Est-ce que vous comprenez réellement le sens profond de l’amour ou comment y faire prendre place à l’intérieur de notre corps. Tout le monde a déjà un jour aimé. Et vous savez, l’amour c’est l’expérience ultime. C’est l’émotion ultime qu’on peut vivre. Mais non seulement quand on… c’est une émotion qui est bonne à porter mais c’est une émotion extrêmement créatrice, extrêmement guérissante et je vais vous partager une petite histoire pour vous faire comprendre comment moi j’ai fini par le comprendre.

Pour ceux et celles qui le savent, j’ai fait plusieurs retraites de silence qu’on appelle Vipassana. J’ai fait jusqu’à présent 13 retraites, plus de 2000 heures en silence en train de méditer, observer mon esprit. Comprendre le gros fonctionnement de la machine humaine, finalement comment on fonctionne. Un moment donné, dans une de ces retraites-là, il y a un homme qui arrive, et… vous savez là-bas on n’a pas le droit de lire, pas le droit d’écrire, pas le droit de parler, pas le droit de regarder personne dans les yeux. Tu es juste assis pendant 10h par jour à méditer et à observer ton esprit. Pas d’enseignement, pas de Bouddha, Allah, Krishna, Jéhovah, Tonka, Toyota, RIEN de tout ça. Tu es assis en train d’observer l’air qui entre, qui sort de tes narines, tu es en train d’essayer de comprendre le gros processus qui se passe dans ton esprit. Toute une expérience, je vous le garantie. Et parmi ces fois-là, il y a un homme qui arrive durant une retraite de 10 jours qu’on vivait ensemble. Et je ne lui avais pas parlé, mais pas du tout. Je ne savais même pas qui il était, je ne savais même pas ce qu’il vivait mais je vous le dis, je ne l’aimais pas! Je l’haïssais! Des fois ça arrive, on n’a jamais parlé aux personnes, mais dans leur énergie il y a quelque chose qui se passe puis on le hait. Bien moi, ça m’est arrivé. Et pourtant, ah! J’avais plein de connaissances! Maître en PNL! Maître en hypnose, j’ai mis plein d’argent en développement personnel! Je suis un entrepreneur qui a du succès puis hein! L’égo grosse de même encore une fois! Et je comprenais l’amour, la bienveillance! Mais oui! Je comprenais moi! Oui, oui! Je comprenais très bien!

Mais en réalité, je ne comprenais rien encore.

Hanter mes pensées

Et ce gars-là, il me faisait réagir, mais pas à peu près. À chaque fois que je le regardais, c’était comme : ark! Il avait tellement l’air souffrant! Mais vraiment, il avait l’air souffrant, il avait l’air d’une pauvre victime. Il transpirait la victimite dans le tapis! Puis vous savez, moi François Lemay, je suis un éveilleur de conscience. Donc, moi je ne suis pas victime!C’était un peu ma philosophie que j’avais à ce moment-là. Ça ne fait pas si longtemps que ça. Ça fait peut-être 3 ans environ. Et puis, le gars il hantait mes pensées durant toute l’expérience de méditation. J’allais méditer dans la salle et il était dans mon angle mort. Il était toujours dans mes pensées. Donc c’est-à-dire que je n’étais même pas capable de méditer convenablement. Il hantait toujours mes pensées! Il me dérangeait puis plus j’avançais, plus je l’haïssais parce qu’il scrappait ma retraite de pleine conscience où est-ce que j’étais en train de revenir à la reconnexion. Et quand j’allais marcher dans le bois dehors, mais à chaque fois que je le croisais, ah!! Il m’écœurait parce que vous auriez dû le voir! Il avait tellement l’air victime, puis plein de blessures.  C’était dégueulasse. Vraiment! Jusqu’à ce qu’un jour, après quelques journées, j’étais assis dehors.

Je viens d’allumer!

Je fais comme : oh my God. Ce gars-là, il a besoin d’amour. Et à partir de ce moment- là, j’ai commencé à mettre en application des connaissances que j’avais. Des choses que je comprenais, mais je n’étais pas aligné et cohérent avec ce genre d’enseignement-là.

Vous voulez connaître la fin de l’histoire? Écoutez la vidéo!

François Lemay

Auteur et enseignant chez Académie Kaizen
Auteur du livre à succès Tout est toujours parfait et Reconnecte avec toi, François Lemay à ce don magique de bien vulgariser les principes de la psychologie de la performance et de la pleine conscience. Par ses conférences et formations, il accompagne les gens dans une meilleure compréhension de qui ils sont vraiment. C'est par l'éveil de conscience qu'il permet au gens de développer une meilleure maîtrise de soi et d'enfin activer leur véritable potentiel.

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Showing 2 comments
  • danielle
    Répondre

    Bonjour François,
    Vraiment merci pour tout ce que tu nous apportes ! Moi la fille de structure anxieuse qui avait peur du jugement, de la critique, peur d’être rejetée, d’être la risée des gens et bien figure toi que je vais donner ma quatrième conférence vendredi ! Je mets en pratique tout ce que tu nous enseignes, et je te suis quotidiennement, je fais ma méditation pratiquement tous les jours !! Maintenant je me dis qu’il vaut mieux une critique que de l’indifférence ! Polé polé et oui je vais de ville en ville de la plus petite à la plus grande ! Tu m’as permis d’oser. Si j’angoisse arrive et bien je repense à ta toute première conférence et je retrouve le sourire, j’ai un outil merveilleux anti-stress: la respiration ! je me rends compte que l’authenticité est ce qu’il y a de mieux, la langue qui fourche, un silence parce que j’ai perdu le fil, un mot pour un autre… Bref, quand on a compris que cela ne sert à rien d’être parfait seulement nous mettre la pression et bien tout devient plus facile . Merci, merci, merci…

    • François Lemay
      Répondre

      J’adore.. qu’elle belle source d’inspiration.. Je suis tellement fier de toi 🙂 Bravo !