VOICI LE DEUXIÈME ARTICLE D’UNE SÉRIE DE TROIS SUR LA VISUALISATION ET SON POUVOIR SCIENTIFIQUE.

Pour faire suite à la première partie de cet article, voici d’autres recherches impressionnantes :

  • En musique: Une recherche du Dr. Pascual-Leon mesurait les améliorations d’un groupe qui apprenait une séquence au piano seulement en l’imaginant, alors qu’un autre groupe la jouait physiquement sur le piano. Après 4 jours, les deux groupes démontraient un niveau très similaire d’amélioration; c’est seulement à partir du 5e jour que s’est distingué le groupe qui pratiquait physiquement. Une séance de deux heures sur le piano a suffi au premier groupe, qui imaginait l’exercice, pour rejoindre le niveau d’amélioration du second groupe.
  • Dans les sports: Au basketball, une recherche du Dr. Blaslotto, de l’Université de Chicago, démontre un niveau d’amélioration de 23% après 30 jours d’un groupe qui visualise avoir un parfait lancer au panier, comparé à 24% avec un autre qui pratiquait physiquement les lancers au panier. Seulement en imaginant lancer un ballon parfaitement dans un panier, sans le toucher, a créé le même niveau d’amélioration.
  • Dans la guérison: Il y a évidemment beaucoup d’autres recherches au plan médical sur la guérison de maladies, notamment la méthode de guérison du cancer du Dr. Simonton. Ce dernier faisait visualiser à ses patients des Pacmans qui mangent les cellules cancéreuses. Il y a aussi de la recherche sur la gestion de la douleur et le support à la guérison postopératoire. Cet aspect sera traité dans un billet de blogue ultérieur.

La morale de l’histoire ? Si vous êtes vraiment sérieux dans votre désir d’améliorer vos habiletés, il y a deux aspects à considérer dans votre entraînement: l’action physique ET l’auto-hypnose ou l’imagerie mentale. C’est cette combinaison qui offre le maximum de résultats.

Le joyau de l’auto-hypnose et de l’imagerie mentale

Et c’est là que réside le secret qui fait de l’autohypnose et de l’imagerie mentale des outils beaucoup plus puissants que la majorité des gens ne le croient. Nous pouvons améliorer notre performance, nos habiletés, dans n’importe quelle situation en visualisant fréquemment le but à atteindre, à l’intérieur de nous et avec le plus de sens possibles (sons, images, émotions, sensations, posture du corps, respiration, odeurs, mouvements, etc.).

L’analogie que nous pouvons utiliser est celle d’un champ qui, à mesure que nous marchons aux mêmes endroits, crée des chemins. Et plus on passe souvent aux mêmes endroits, plus les chemins s’élargissent et deviennent faciles d’accès. Étant donné que le cerveau utilise le même système neuronal lorsqu’on imagine quelque chose ou lorsqu’on exécute l’action dans la réalité, plus on visualise quelque chose avec clarté dans notre esprit, plus cela crée des chemins neuronaux clairs dans notre cerveau, ce qui facilite l’atteinte de cet objectif.

On peut prendre l’exemple de quelqu’un qui désire améliorer sa confiance en soi lorsqu’il parle en public. Il aura ainsi intérêt à s’imaginer devant un groupe, se sentant calme, en possession de ses moyens, parlant avec confiance, imaginant sa posture droite et détendue, sa respiration calme, visualisant que tous les mots viennent en lui spontanément. Il pourra également imaginer comment il se sent à l’intérieur, et même imaginer après la présentation les gens qui applaudissent, la sensation de fierté, etc. Bref, il est important d’imaginer avec le plus de détails et de sous-modalités possibles (sons, images, émotions, postures, respirations, etc.) de façon à créer l’expérience très clairement à l’intérieur de lui. En pratiquant cela assidûment, il aura de plus en plus de facilité à atteindre cet objectif. Ce n’est donc pas quelque chose qui fonctionne avec certaines personnes et pas avec d’autres, c’est scientifiquement démontré.

Cordialement vôtre,

Jean-Charles

NOTE: Si vous avez manqué la première partie de cet article, vous pouvez la consulter ici.

Pour la dernière partie, cliquez ici

 

Jean-Charles chabot
Me suivre :

Jean-Charles chabot

J'ai fondé l’Institut international d’hypnose spirituelle en 2012, un institut qui couvre tous les volets de l’hypnose spirituelle, soit des :formations, conférences, rencontres individuelles, cabinets publics, ateliers et de la recherche scientifique effectuée en collaboration avec le Dr Mario Beauregard. Nous offrons 2 types de formations, 1) L’hypnose de régression dans les vies antérieures et dans l’entre-vies ainsi que 2) L’hypnose évolutive.
Jean-Charles chabot
Me suivre :

Découvrez d'autres articles

Showing 2 comments
  • Roselyne Beaumier
    Répondre

    Il y a plusieurs années, je fus traitée à l’hôpital pour une pneumonie. Lors de la radio, on me trouva une petite tache sur un poumon. Une biopsie fut programmée pour un mois plus tard. Il y a eu beaucoup de cas de cancer dans ma famille. J’étais secrètement effrayée mais j’ai refusé de laisser ma peur prendre le meilleur de moi. Je me suis crée un mantra que je répétais souvent tous les jours: Je n’ai rien, je suis en santé. Quand est venu le jour de la biopsie, le médecin était perplexe, il n’a pas pu trouver de tache sur mon poumon!!! Je n’ai jamais sorti aussi vitre d’un hôpital!!

    • François Lemay
      Répondre

      J’adore ton commentaire mon amie, merci de le partager… Notre force d’intention est tellement puissante. Tu es un bon exemple que nous avons tous un grand pouvoir de créer ce que l’on veut voir arriver dans notre vie. Bravo, une vraie magicienne 🙂

Laisser un commentaire