Précieux, vulnérables et faisant partie intégrante  de notre intimité, les seins de la femme ont été créés pour allaiter et donc constitués d’une multitude de vaisseaux sanguins et lymphatiques (petits vaisseaux) pour assurer une circulation des plus performantes.

Même s’il s’agit d’un système circulatoire secondaire merveilleusement efficace, nous oublions souvent l’importance de stimuler le mouvement pour éviter la stagnation des déchets cellulaires et des toxines qui ont tendance à s’accumuler. Nous nous préoccupons peu de nos seins, et pourtant, ils méritent toute notre attention…

Pourquoi se préoccuper de notre circulation lymphatique?

Le corps humain est constitué de deux types de circulation. La première, la  grande circulation via les artères et le réseau de vaisseaux sanguins possède une pompe, le cœur, dont le mandat principal est de faire circuler le sang dans tout le corps. Sans que nous y portions la moindre  attention, le cœur bat environ 115 000 fois par jour. Impressionnant non?

En ce qui concerne l’autre circulation, la circulation lymphatique, l’histoire est différente. Ce système secondaire, ne comporte pas de pompe et dépend uniquement des mouvements musculaires pour faire circuler le liquide lymphatique (ou lymphe) dans tout le corps. Lorsque nous marchons, bougeons ou nous nous massons, la lymphe circule et passe au travers les ganglions, présents entre autre aux aines,  sous les aisselles et de chaque côté du cou, permettant ainsi de filtrer le liquide et d’éliminer les toxines qu’elle transporte.

Pas de pompe? Nous comprenons donc l’importance d’apporter un petit coup de pouce à ce système travaillant pour nous, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour nous aider à éliminer les toxines et tout ce qui ne nous sert plus.

En toute simplicité

Le mode d’emploi n’a pas besoin d’être compliqué.  À la sortie du bain ou de la douche, ou à tout autre moment qui vous convient, prenez  un petit 5 minutes pour masser et faire circuler. De la main opposée au sein que vous prévoyez masser, effectuez de petits mouvements circulaires doux  au pourtour et sur le sein en massant doucement. Si l’auto-massage fait désormais partie de votre routine quotidienne, incluez la poitrine, le ventre et sous les aisselles dans votre circuit de massage.

Non seulement les toxines en seront ainsi plus facilement éliminées, mais la peau retrouvera une belle élasticité pour votre plus grand bonheur!

Trucs et Astuces

La stagnation de la circulation et l’accumulation des toxines sont deux facteurs contribuant à développer une fragilité et un risque de développer un cancer du sein.

L’auto-massage des seins fait circuler les débris cellulaires, les toxines et les hormones pouvant rester accumulées dans les tissus.

La peau est une grande éponge. Tout ce qui y est appliqué pénètre dans la circulation. Privilégiez le choix d’un déodorant (et non d’un anti-sudorifique) biologique, sans ajout de produits chimiques!

Bonne détente et bonne détox!


Krystine St-Laurent

Krystine St-Laurent

Conférencière dynamique, auteure, chroniqueuse et coach en Santé-Vitalité-Ayurveda, Krystine St Laurent est herboriste, aromathérapeute certifiée et créatrice de la gamme d’huiles herbales infusées Inspirata Nature. Elle est également formatrice du programme Santé Parfaite-Ayurvedic lifestyle, certifiée par le Chopra Center for Wellbeing en Californie. Elle fait aussi partie de l’équipe de Santé Globale au Monastère des Augustines à Québec.
Krystine St-Laurent

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.