NOUS VOULONS TOUS GRANDIR

Nous voulons grandir, évoluer. Nous cherchons à nous améliorer. Parfois, la recherche du meilleur de soi-même devient le lieu d’un laboratoire qui s’apparente à un labyrinthe. Il semble que toutes les possibilités sont sur la table. Nous vivons à une époque où le « buffet » et le « tout garni » s’appliquent à toutes les sphères de notre vie. Les choix sont multiples. Alors, comment s’orienter en fonction de notre équilibre ?

Le but ultime, nous le concevons pas à pas. L’éveil spirituel est une motivation sous-jacente, parmi d’autres. Toutefois, nous appliquons à toutes les sauces l’ensemble des éléments dont nous disposons. Tantôt, nous essaierons ceci, et puis ce sera cela. Tant d’énergie et tant de bonne volonté. Il est de notre nature de tendre vers l’avant. Nous vivons au rythme des jours, des heures, des mois et des années qui s’enfilent. Nous suivons la cadence. Nous n’échappons pas à ce cycle naturel. En fait, nous en faisons partie.

À ce chapitre, nous cherchons des réponses qui se déclinent en magasinage. Un livre ? Un film ? Un conférencier ? Un coach ? Méditation, respiration, yoga, telle ou telle pratique ? L’éventail se poursuit jusqu’à l’infini semble-t-il. Pourquoi tout cela ?

 

Nous sommes des êtres multidimensionnels

Toutes ces offres correspondent à une facette de nos composantes. À première vue, tout cet engrenage nous confronte. Pourtant, nous vibrons devant plusieurs propositions. Nos cellules s’agitent. Il existe en nous une intelligence qui résonne aux vibrations qui s’alignent parfaitement avec nous. Nous sommes aussi de nature spirituelle. Nous répondons à l’appel de l’invisible avec conviction. Ce que nous appelons un mystère est le miroir d’un immense déploiement : le nôtre.

Nous avons souvent la perception que nous sommes tricotés d’un ensemble de nœuds. La vie spirituelle serait la route indiquée pour assouplir les tensions qui nous tenaillent. Et s’il en était un peu autrement, par ce que la vie spirituelle est un seul morceau du puzzle ? Toutes les sphères de notre vie méritent une attention. Négliger un aspect au profit d’un autre crée un déséquilibre. Autrement, l’ego s’empare de la mise. Il existe plusieurs formes d’ego. La démarche spirituelle n’y échappe pas.

Nous entretenons sournoisement une lutte. Nous associons toutes nos guerres, intérieures et extérieurs, à l’ego. Le responsable des divisions. Le coupable qui entretient le flot incessant de pensées inutiles. L’étincelle qui enflamme nos émotions. Je crois que nous sommes plutôt l’espace dans lequel tout se joue. Chacun de nous est un univers, aussi vaste que celui qui nous inspire. Devant l’infini, le vertige nous ralentit. Nous appliquons des limites à notre territoire. Ainsi, nous nous donnons l’impression d’une gestion plus simple. Pourtant, ce faisant, nous restreignons notre capacité d’expansion.

S’il existe tant d’offres, c’est que notre capacité de créer est illimitée. Chaque être humain est un créateur ayant la permission d’étaler son œuvre. De la même façon nous répondons.  C’est un jeu.

 

Évolution personnelle

Dans le merveilleux monde de l’évolution personnelle, tout est permis. Il n’en tient qu’à nous de faire des choix. Il y a des résonances. Aller vers ce qui nous correspond. Être dans la conscience que l’univers, dans sa grande perfection, nous invite à vivre à la suite dans une vastitude que nous engendrons nous-même. Le propre de tout ce mouvement, est que tout change, et cela, de façon permanente. Nous ne pouvons pas nous en soustraite.

Regardons autour de nous. L’expérience humaine n’est pas unique. La nature ne se gène pas pour offrir toutes ses couleurs et toutes ses saveurs. Les formes les plus multiples s’exposent sous nos yeux. Dans les faits, dans tous les domaines qui composent notre monde, il existe cette même variété. Une infinie abondance. Le défi consiste à sélectionner ce qui convient. Dans cette perspective, nous sommes à l’image de ce que nous percevons et de ce que nous expérimentons, et surtout, nous devenons la somme de nos choix.

Devant tant de possibilités, il existe dans l’intimité de chacun de nous, des baromètres qui rejoignent notre cœur. Ce sont des états qui se créent par association. Il est naturel de s’affilier avec une proposition qui nous élève. Un alignement est nécessaire pour que ce qui vibre s’harmonise dans un élan de stabilité confortable. Nous connaissons le bien-être. Nul besoin d’un cours pour le définir. C’est ce qui rend heureux.

 

Traverser la tempête

Bien sûr, dans la mer sur laquelle nous naviguons, les défis sont grands. Traverser la tempête est aussi une particularité de notre parcours. Toutefois, nous le savons bien, le calme suit. Ainsi va la vie, et la route dite spirituelle y fera écho.

Alors, devant les innombrables propositions, je me réjouis à l’idée que chacun y trouve son compte. Dans la danse de l’univers, nous sommes conviés à la fois à être le maître et le disciple de nous-même. Je ne l’invente pas. Je l’observe depuis des lunes. Soyons dans la gratitude que nous puissions nous inspirer les uns les autres. Le grand mouvement de conscience qui nous tend la main est un banquet. Cessons notre tendance à vouloir limiter notre perspective et de juger ce que l’un fait ou ce que l’autre dit. Je salue le libre arbitre.

Aujourd’hui, j’aime la rose, et demain, j’apprécierai la marguerite. Il n’y a pas d’erreurs. Il y a toujours moi qui vogue dans l’expérience. Finalement je peux toujours me réinventer. Mon vœu est qu’il en soit ainsi à chaque matin que la vie m’apporte.

Inscription au programme 4 clés de François Lemay

Louis Bertrand

Louis Bertrand

La vie est un grand voyage. Après quelques années et de multiples leçons, il quitte l’université pour l’expérience de la grande école. Il porte dans son bagage des connaissances variées de psychologie, de philosophie et de théologie. Une véritable passion le pousse à observer le fascinant univers des comportements humains. Poussé par une curiosité et un élan vital d’apprendre, il s’intéresse à de multiples formations. Rapidement, il touche une corde sensible etla vie l’amène à suivre son instinct. L’univers du monde de la spiritualité devient vite pour lui un terrain de jeu. Animé par un autre intérêt profond, il combine la première aux voyages. Son travail d’agent de bord lui permet de fouler le sol de multiples pays. Cette heureuse combinaison lui apporte un bon équilibre. D’un continent à l’autre, il poursuit son éducation. Impliqué dans de multiples organisations, il retient que tous les humains, au- delà de toutes les frontières, sont animés par l’unique pulsion d’aimer et d’être aimé.

Au fil de ses escales,ses rencontres constituent l’essentiel de ce qu’il apprécie.Il choisit aujourd’hui de partager ses expériences, et ses quelques connaissances. Ouvrir le dialogue pour offrir et accueillir l’éternel mouvement. Tout change. Il souhaite le meilleur, celui d’un nouveau monde dans lequel nous sommes à la fois le maître et le disciple de soi-même.
Louis Bertrand

Les derniers articles par Louis Bertrand (tout voir)

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.