« Le pardon est la clef du bonheur » est la leçon 121 du livre « Un Cours en Miracles ». Cette leçon dit :

« La pensée qui ne pardonne pas est pleine de peur et n’offre pas de place à l’amour pour qu’il soit lui-même, pas de place pour qu’il puisse déployer ses ailes en paix et voler au-delà de la tourmente du monde ».

Vous est-il déjà arrivé de croire que vous ne pourriez jamais pardonner ? Qu’en est-il de cela aujourd’hui? Soit vous êtes passés à autre chose, donc vous en êtes libres. Soit cette rancune brûle toujours en vous et empoisonne encore votre existence. Si c’est le cas, arrêtez-vous un instant et constatez que cette émotion « vit dans le présent », qu’elle est là en vous ! Elle n’est pas dans le passé, mais bien là, en vous… pas en l’autre ! Voyez l’évidence même que c’est à vous que vous faites mal en entretenant (inconsciemment ou pas) cette blessure, pas à l’autre !

Maintenant que cela est VU…

vous est-il possible de remettre en question cette limitation (croyance) qui émerge? C’est LÀ que le retournement peut être fait, en vous, pas en l’autre ! Voyez cela avec bienveillance et sincérité. Et posez-vous cette question : qui seriez-vous sans cette limitation ? Voulez-vous vraiment être LIBRES ?

Vers la fin du Cours en Miracles, vient une autre vision qui dit : Il n’y a rien à pardonner, puisqu’il n’y a jamais eu d’offense. Et une autre: Nul ne peut me blesser sans que je n’y consente. Alors je vous pose cette question : Et si ultimement il n’y avait RIEN à pardonner ?

Matière à réflexion n’est-ce pas ?

Voilà une belle invitation à retrouver notre innocence, notre pureté et à reconnaître en chaque Être, quel qu’il soit, sa pureté et son innocence.

Soyons libres de toutes ces histoires, reconnaissons notre grandeur et revenons à l’Essence même de notre Être…  de la vie qui se vit en nous et c’est tout !

Ginette Forget

Ginette Forget

Femme sage, Ginette Forget a développé l’art de la Présence. Au début des années 80, c’est le rebirth qui retient son attention. En 1986, elle fonde l’école Souffle de vie et y enseigne le rebirth, la méditation et le Cours en Miracles pendant plusieurs années. En 2000, elle vit en France en semi-ermitage, et ce, pendant quatre ans. Au retour, elle développe sa pratique « HOLOS – se connecter ». Il s’agit d’une visualisation pour se connecter au placenta et retrouver la totalité de l’Être que nous sommes.
Ginette Forget

Les derniers articles par Ginette Forget (tout voir)

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.