Ces échecs amoureux…  ceux qui demandent un temps fou pour guérir, pour s’en relever…

Qui n’en a pas connu ?  On les refoule…. On tente maladroitement de les oublier….. On se convainc qu’on y arrive… On y survit, certaines fois un peu amoché. Les moins chanceux y stagnent, y restent coincés, pour un moment ou pour une éternité !

J’ai connu semblable moments…  J’ai longtemps cru que mon partenaire avait joué le rôle du bandit ayant volé mon cœur. Avec du recul, je me rends compte que je refusais tout simplement d’admettre que j’avais été une victime des plus consentantes.

J’avais cette croyance

…que lorsqu’on aime vraiment une personne, ses erreurs ne changent pas nos sentiments…  Seul l’esprit se met en colère, le cœur quant à lui, reste fidèle. Malgré les cicatrices que cette relation affligeait à mon cœur, je pensais qu’on était bien ensemble, qu’on était heureux…

Quand cette relation prit fin, j’eu beaucoup de peine… Le chagrin me torturait. Pour lui, pour nos familles respectives, pour notre petit chien ainsi que notre belle maison, notre jardin et pour tous ce que nous avions construit ensemble. Mon idéal de vie volait en éclat. Il ne suffit pas toujours d’aimer et de rêver.

Accepter que la vie se fut manifestée tout simplement de cette manière ne fut pas facile au début. J’ai dû, malgré moi, approfondir un niveau de détachement plus élevé. C’est douloureux se détacher de nos idéaux pour arriver à lâcher prise.

J’avais cette impression qu’il s’en était allé avec un gros morceau de moi… Je me sentais amputée d’un membre.

Avec le recul, j’ai réalisé que j’avais passé beaucoup d’années de ma vie à escalader une montagne dans le but d’être aimée à tout prix, malgré les blessures que m’infligeait l’ascension. Il y avait ces parties de moi, pas toutes très jolies, et plus j’escaladais la montagne, plus elles prenaient de l’ampleur.

 Je reprenais constamment mon ascension…

malgré l’enthousiasme que j’y mettais, l’essoufflement se faisait sentir.  À toutes les fois que je croyais atteindre le sommet, que c’était enfin vrai, que ma quête était presque atteinte, que j’avais la sensation que j’arriverais à saisir cet espace insaisissable de l’homme qui me fascinait, que se passait-il malgré toute ma certitude ? Malgré la vérité qui m’habitait ? Je retombais de plus belle.

Continuer à répétition cette expérience d’escalader puis de retomber, d’être sur le point d’y arriver puis d’échouer encore et toujours, affaiblie de plus en plus, diminuait l’enthousiasme pour l’expédition qui semblait alors vouloir disparaître.

Mon rêve était simple…

Je voulais juste être au sommet de cette montagne, juste être là, près de lui, me reposer tendrement dans ses bras, en ce lieu que je croyais si merveilleux !  Mon rêve me blessait profondément.  Je m’y suis tellement abîmée.

Maintenant, je n’ai plus le désir ni le besoin de grimper des montagnes pour ressentir un bonheur quelconque. Je n’ai plus besoin d’atteindre un point de vue plus élevé que celui d’où je me trouve.

J’ai abandonné ce projet d’escalade.  Je n’ai plus besoin d’aller plus haut, d’être meilleure que je le suis présentement. J’ai lâché mes essais… J’ai cessé mes efforts qui ne faisaient que renforcer dans mon esprit la croyance erronée que je devais faire quelque chose pour être celle que je suis déjà.

J’ai décidé d’arrêter.

Arrêter d’essayer. Arrêtez de vouloir en faire plus. Et j’ai accepté d’être moi tout simplement. JUST BE !

J’ai donc ôté mes chaussures d’escalade et j’ai accordé à mes pieds le repos tant mérité. Je respire maintenant profondément. Je ne suis plus essoufflée !

C’est dans une retraite de yoga pour femme, dans l’un de ces moments magiques où l’on sent que l’univers se manifeste pour qu’une parfaite harmonie entre notre cœur et notre tête s’empare de nous et déchire ce voile d’illusions.

J’ai compris qu’aucun bandit n’avait volé mon cœur. Que tout l’amour que je ressentais était toujours là, bien ancré en moi…. Cette sensation d’amour, d’intensité, dont je croyais qu’il était la cause bien, il provenait de mon être, de moi seule, pas de lui.

C’était ma propre capacité à moi d’aimer profondément…. C’était ma qualité à moi, l’intensité !  C’était mes bénédictions bien à moi que la vie avait mise dans ma coupe : l’amour, la magie de la vie, la douceur, la passion, la sensualité, la créativité, l’humour, le courage de m’abandonner en toute vulnérabilité…

Tout était toujours là

Bien en place, et qu’un jour, lorsque je serai guérie, je pourrais à nouveau partager mes trésors avec la bonne personne qui m’aidera à les amplifier encore plus…

Quand on accepte ce que la vie nous offre comme expérience avec le moins de résistance possible, le cadeau derrière l’épreuve apparaît.

Une nouvelle femme, plus vrai, plus profonde, plus spontanée, plus à l’écoute de son âme et plus confiante, voilà mon trésor derrière l’épreuve.  Réaliser que j’avais plus de potentiel que je ne le croyais et que mes capacités de me manifester pleinement dans ce monde étaient sans limite, fut tellement libérateur ! J’ai accepté l’idée que j’étais autre chose qu’un échec amoureux.

Le ‘’bandit’’ qui m’avait volé mon cœur, s’est alors transformé à mes yeux en une personne placée sur mon chemin envers qui j’ai maintenant une immense gratitude. Sans cette douleur, affligée par la perte de l’autre, je n’aurais jamais réalisé toutes ces prises de conscience sur celle que je suis réellement.

J’ai appris qu’il ne fallait plus spéculer sur rien

Ne plus imaginer rien. J’ai appris que c’était merveilleux de rester dans la simplicité la plus totale. J’ai appris que c’était amusant de se ‘’foutre’’ des jugements que les autres puissent avoir sur nous….. J’ai appris qu’essayer de deviner les gens était une perte de temps…. Et que s’illusionner était la pire prison, aussi dorée puisse-t-elle nous apparaître.

Maintenant, je veille à la qualité de mes demandes pour l’Univers, puisque j’ai compris que cette qualité influence les réponses de l’Univers. Je ne demande que le meilleur et je m’en estime à la hauteur. J’ai aussi appris que je ne reçois toujours que le meilleur de ce qu’il m’est actuellement possible d’accueillir, au moment précis, où j’en ai réellement besoin.

J’ai compris que ma montagne me renvoyait mon écho, comme l’eau peut nous renvoyer notre reflet.

Je sais maintenant que toutes nos demandes d’amour sont entendues.  L’Univers est rempli d’anges qui se spécialisent dans les rencontres et tirent sur les ficelles, le moment voulu, pour créer les synchronismes mettant en scène certaines retrouvailles. J’ai appris la patience…  Je n’ai aucun doute. Je sais que l’Univers travaille pour moi…

Parfois, le meilleur n’est pas forcément le plus facile ou le plus douillet mais est toujours parfait. Et c’est toujours le meilleur pour nous aider à comprendre une leçon, à nous dégager d’un karma ou à franchir une étape qui nous mènera vers ce à quoi nous sommes tous destinés.

Plus nous nous élargissons, plus nous élargissons nos capacités d’abandon et d’accueil et plus le meilleur autour de nous s’améliorera.

Je reconnais que mes passages étroits, mes escalades difficiles, bien ils m’ont préparée au meilleur. Je les reconnais maintenant comme un temps précieux d’apprentissage qui m’a été donné.
Certaines rencontres, même lorsqu’elles sont difficiles, lorsqu’elles semblent remplies d’ombres doivent absolument être faites pour arriver à nous rencontrer nous-même.

Soyez tous rassurés.

Ne perdez pas la Foi…  Aucun d’entre nous n’est destiné à être privé d’amour, ni à vivre seul, à moins qu’il ne le souhaite vraiment…

Une porte ne se ferme que lorsqu’une autre est sur le point de s’ouvrir. Un espace libre n’est jamais perdu par la vie. L’Univers se met en œuvre pour combler tous les vides. Plus on laisse creuser les vides, plus les pleins seront d’importance.

Si l’amour voyage à travers les rayons du soleil, songez surtout à bien ouvrir les volets de votre cœur afin qu’ils ne soient pas arrêtés par ceux-ci. Ne faites pas juste les entrouvrir….  Mettez tout en œuvre pour les ouvrir pleinement. Réjouissez vous !  Il n’existe aucun impossible que l’Univers ne puisse rendre possible.

De l’amour, il y en a profusion, il y en a largement pour chacun. Peu importe le lieu où l’on se trouve, quel quel soit l’intensité de notre rayonnement, on entre toujours en relation avec un être qui nous correspond, comme un diapason. C’est comme ça que nous pouvons être accompagné sur nos chemins de vie.

Soyons le changement

en devenant réceptif, ouvert et confiant envers l’Univers… Nous vivons dans un temps où la magie se manifeste à une vitesse grand V…. Restez confiant ! Abîmé ou pas !

L’amour chevauche un rayon de soleil présentement et se dirige droit sur vous, pour vous réparer…. Pour vous enchanter….  Pour vous faire danser !!

Inscription au programme 4 clés de François Lemay

Natalie Côté
Me suivre:

Natalie Côté

Travailleuse autonome, infirmière auxiliaire et fière d’avoir depuis quelques mois rejoint les rangs de la formidable équipe d’Happy Productions, je suis une maman de 4 enfants mais surtout une fille bien simple, ayant du vécu et une certaine expertise en relation aidante pour avoir travaillé auprès de milliers de personnes atteintes de cancer et pour continuer toujours d’accompagner des personnes lors de différentes transitions, également en fin de vie.
Natalie Côté
Me suivre:

Les derniers articles par Natalie Côté (tout voir)

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Showing 31 comments
  • Nathalie Hébert
    Nathalie Hébert
    Répondre

    Encore un magnifique article de toi ma belle Natalie, je te lirais durant des heures et des heures. Tu touches une corde en moi à chaque fois <3

    • nacer
      Répondre

      majestueuse… toucher par cet article plain d’espoir merci..

      • François Lemay
        Répondre

        Bonjour Nacer, merci pour ton commentaire, je vais le transmettre à mon amie Natalie Côté qui en est l’auteure, elle sera contente de savoir que tu as été touché par son article. Merci de faire partie de ma communauté.

      • Natalie Côté
        Répondre

        Que c’est gentil.. Merci Nacer, bien contente que tu aies apprécié.

  • Natalie Côté
    Répondre

    Merci mon amie…. c’est que tu es tellement sensible et réceptive…. :)…. Merci d’être mon amie et aussi ma collègue de travail que j'<3 beaucoup, mais surtout merci de me lire et de commenter 🙂 xx

  • Geneviève Bédard
    Répondre

    Bonjour, votre texte met un baume sur mon coeur… Car de l’ascension, j’en ai fait mais sans jamais atteindre le sommet de cette ***** montagne. J’en suis au stade où je désire ardemment lâcher prise sur mes idéaux, lâcher prise sur mes complexes, lâcher prise sur mes “manques affectifs” (arrêter de chercher cet amour qui me manque chez les autres)… Vivre ma vie dans la joie et accueillir ce que j’ai plutôt que de me morfondre pour ce que je n’ai pas. Merci beaucoup pour votre texte, merci !

  • Natalie Côté
    Répondre

    Bonjour Geneviève,

    Je suis super contente que mon texte ait pu mettre un baume sur ton coeur. C’est super que tu aies envie de lâcher prise sur tout ce qui ne te sers plus dans ta vie. Je suis certaine que tu y arriveras et tu sais quoi ? C’est à ce moment que ta vie se transformera et que tu seras enfin heureuse.

    Bravo pour tes belles prises de conscience et tu ne mérites que le meilleur de la vie.. .crois-y !

    Merci pour ton commentaire 🙂

  • Mimi
    Répondre

    Bonjour,
    Ca m’a fait tellement du bien de te lire. J’ai passé par un mauvais moment depuis cette automne et ca m,a fait beaucoup réfléchir. Ca m’a apporté beaucoup de te lire une grosse prise de conscience.

    • François Lemay
      Répondre

      Ah mais juste génial Mimi. Je vais transmettre ton message à mon amie Natalie Côté qui sera vraiment contente que son partage t’aies fais du bien. Merci pour ton commentaire et bravo pour les belles prises de conscience.

    • Natalie Côté
      Répondre

      Bonsoir Mimi, merci pour ton beau commentaire <3 ! Je suis vraiment heureuse que mon partage ait réussi à t'apporté du positif et à te faire prendre une belle prise de conscience. C'est super lorsqu'on arrive à prendre suffisamment de recul pour voir différemment. Je te souhaite un beau cadeau derrière l'épreuve, aussi difficile puisse t-elle avoir été. On est toujours récompensé lorsqu'on dépasse enfin une épreuve.

  • Nicole Laliberté
    Répondre

    merci pour ce tres beau texte ca me touche tellement et c’est vrai en prendre conscience et lacher prise , juste ETRE ( un travail de tous les instants ) m’éleve de plus en plus merci et bonne journée

    • Natalie Côté
      Natalie Côté
      Répondre

      Bonjour Nicole,

      Je te remercie grandement pour ce beau commentaire. Je suis vraiment contente que tu aies apprécié la lecture de mon article. Heureuse qu’il t’aies touché. Wow c’est génial que tu travailles sur ton JUST BE ! Je suis tellement d’accord avec toi… C’est un travail de tous les instants… Continues de t’élever, j’ai confiance, tu vas t’élever bien haut, et lorsqu’on s’élève, on respire mieux, la vue est formidable… Merci et à bientôt 😉

  • Rampini
    Répondre

    Bonjour François

    Je viens donc de lire ce texte que tu m as envoyé via Facebook. Il est très beau et très parlant.
    En couple depuis 27 ans ( j avais 14 ans quand nous nous sommes connu) te semble t il possible qu en lâchant prise il me revienne après sa crise de la 40aine ? Il semble lui même le vouloir mais pendand quelque temps il a été dans l indécision totale à aller de l une à l autre. Il semble avoir pris le chemin vers moi mais j ai tellement peur… penses tu qu aller voir un thérapeute de couple (à la demande de mon mari) c est gravir des montagnes ? Chaleureusement

    • François Lemay
      Répondre

      Bonjour Rampini, merci pour ton commentaire sur le texte de mon amie Natalie Côté..

      Rien n’est impossible, mais tu sais, les réponses, elles se trouvent en toi mon amie, pas en moi. Sondes ton coeur… écoutes et observes… il y a ta petite voix qui te parle à l’intérieur de toi…. c’est elle que tu dois écouter en premier.

      Allez consulter un thérapeute n’est pas mauvais en soi. Il arrivera peut-être à t’aider à y voir plus clair.

      Personnellement, je crois que lorsque deux personnes se donnent la main pour gravir une montagne, il y a possibilité d’y arriver, ensemble. Lorsque la montagne n’est gravie que par une seule personne, c’est là que c’est comme donné des coups d’épées dans l’eau…. c’est inutile..

  • Micheline
    Répondre

    Gratitude infinie pour avoir écrit ce merveilleux texte, qui m’explique une grande souffrance et qui m’apporte une grande lumière…Merci <3<3<3

    • François Lemay
      Répondre

      Merci pour ton commentaire Micheline… Natalie sera ravie de t’avoir apporté un peu de lumière au travers ton épreuve.

    • Natalie Côté
      Répondre

      Bonjour Micheline, tout le plaisir est pour moi. Je suis vraiment contente que ce texte t’apporte de la lumière…. tu sais pourquoi il t’apporte de la lumière ?? En fait, il ne te l’apporte pas…. il ne fait que réveiller celle que tu portes déjà en toi… :)…. Elle provient de toi cette belle lumière… Merci, fais toi confiance…. tout n’est que contraction suivi d’expansion… c’est le flot de la vie 🙂 <3

  • linda leduc
    Répondre

    wow quelle belle plume tu as. Tellement facile à lire et tellement à point pour une amie qui vit exactement cela. je lui ai fais parvenir. bonne journée et on se voit peut etre à eveil en septembre. xoxoxo

    • François Lemay
      Répondre

      Tu as bien raison, Natalie écris tellement avec son coeur !… Merci de l’encourager…

    • Natalie Côté
      Répondre

      Salut Linda ! Que t’es gentille, merci d’apprécier ma plume 🙂 Je souhaite sincèrement que mon article lui fasse du bien…. J’imagines que tu as compris que je parlais de Shakti- la retraite de yoga pour femme offert par Véronique Dumont quand je parle de ma prise de conscience faite en yoga.. <3 <3 <3… Merci, bonne journée à toi aussi.. et oui on se voit sûrement à éveil en septembre… ça approche vite 🙂 A +

  • Bèrangère
    Répondre

    Quel beau texte qui arrive au bon moment pour moi
    Attendre Ne pas retourner dans la facilité
    Un gros MERCI

    • François Lemay
      Répondre

      Super Bèrangère… bravo d’en tirer des pistes de solution pour te créer une vie meilleure… Tu ne mérites que le meilleur dans la vie point final, ne l’oublies jamais 🙂

    • Natalie Côté
      Répondre

      Que c’est gentil Bèrangère.. je suis vraiment contente que mon article t’aies fait cet effet. Quant à ce que tu mentionnes, attendre, ne pas retourner dans la facilité, bien… ma manière de pensée à moi, c’est que je ne mérite que le meilleur de la vie, point final. j’aime de beaucoup mieux attendre ce que je sentirai comme juste dans chacune des fibres de mon corps que de retourner dans la facilité… La magie de la vie se situe en dehors de notre zone de confort. Et le temps que je passe en ma propre compagnie me permet de me laisser être qui je suis, enfin !

      Un gros merci pour ton commentaire, je te souhaite que le meilleur de la vie 🙂

  • meriem mez
    Répondre

    Formidable ! quelle beau texte ! …………………………….

    • François Lemay
      Répondre

      Ah bien merci d’apprécier Meriem 🙂 Super !

    • Natalie Côté
      Répondre

      Super contente que tu aies apprécié meriem mez. Merci d’avoir pris la peine de commenter 😉 Tu me donnes toi aussi des ailes pour que je poursuive ma passion d’écrire…

      Merci 🙂

  • Hammami naima
    Répondre

    Un Très Beau Texte …Grand Merci pour toute l’équipe M. François….

    • Natalie Côté
      Répondre

      Que c’est gentil ! Merci beaucoup, je suis contente que tu aies apprécié mon article 🙂

  • Souhila
    Répondre

    Je vous assure en dirait que elle parle de moi que elle exprime et lit mes pensse elle a entierement raison l amour e beau simple et la vie et tte simple je vous tire chapeau pour cette article soyant heureux parceque la vie et tres courte

    • François Lemay
      Répondre

      Que c’est gentil Souhila…. Natalie est contente lorsque ces articles arrivent à aider et toucher les gens…. Si tu aimes ce qu’elle partage, tu peux la suivre sur sa page Facebook, elle en sera honorée… Voici le lien: https://www.facebook.com/nataliecote1/ Merci d’être là.

    • Natalie Côté
      Répondre

      Bonjour Souhila, je suis contente que tu aies apprécier la lecture de mon article. Je comprends la sensation que tu décris, comme si je parlais de toi. Il arrive qu’en traversant les épreuves de la vie nous nous sentions seule, alors qu’en réalité, des milliers de personnes traversent les mêmes épreuves que nous, nous sommes tellement tous liés les uns aux autres.

      Je te remercier pour les bons souhaits de bien être. Je vais tellement les accepter… et tu sais quoi ? Nous ne méritons que le meilleur de la vie comme dirait mon ami François.. Point final… Le meilleur est donc à venir 🙂

      Bonne continuité et merci d’avoir commenté.