Quand on a consacré la majeure partie de sa vie à s’occuper des autres et que nous nous retrouvons sans plus personne de qui prendre soin, nous traversons une période difficile qui nous remet beaucoup en question. À quoi, à qui sommes-nous utiles maintenant ?

Si nous avons été dans le don de soi toute notre vie, nous avons probablement été une source de réconfort, de sécurité, de bien-être, d’amitié pour les autres. Mais nous, à quelle source nous sommes-nous abreuvé ?

Un cadeau de la Vie

Perdre le sens de notre identité parce que nous n’avons plus de travail ou que nous n’avons plus personne de qui prendre soin est souvent un choc pour bien des gens. C’est un deuil que nous devons faire sur ce que nous avons cru être pendant une partie de notre vie.

Et pourtant, en nous identifiant dans ce que nous faisions, plutôt que dans ce que nous sommes, nous avons construit une partie de notre identité à l’extérieur de nous-même.

Ce sentiment d’inutilité qui nous envahit alors, de vacuité même parfois, est un cadeau de la Vie pour nous montrer qu’il est plus que temps de commencer à prendre soin de nous ! Nous nous sommes oubliés pendant toutes ces années à aller vers l’extérieur, il est temps que nous fassions un autre bout de chemin en allant vers l’intérieur, en allant à l’intérieur de soi. Reconnaissons-nous la personne que nous sommes devenue ? Où est l’enfant en nous avec ses rêves et ses désirs ? Les avons-nous réalisés ?

Les temps d’arrêt dans notre vie, par perte ou fin d’emploi, par solitude, par maladie ou volontaires, sont des occasions privilégiées de faire le point, en soi, de voir où nous sommes rendus et où nous voulons aller maintenant.

Si nous avons consacré une partie de notre vie aux enfants, au travail, au conjoint, aux parents, il est essentiel que nous revenions vers nous pour nous réapprivoiser, pour nous redéfinir parfois, pour réapprendre à nous aimer, souvent.

Redevenir notre meilleur ami est un merveilleux cadeau à nous faire, quel que soit notre âge.

Ce n’est pas le sentiment d’être utile qui est le plus important pour notre âme, c’est la conviction profonde d’être à la bonne place, au bon moment, en tout temps.

Diane Gagnon
Suivez moi

Diane Gagnon

La vie nous aime !

Auteure, coach, conférencière et consultante, je consacre ma vie depuis près de 30 ans à éveiller la flamme que chacun porte en soi. Que ce soit au niveau personnel, professionnel ou spirituel, j’apporte mon soutien aux prises de conscience de l’être humain qui se découvre. J’aime les moments magiques où l’étincelle s’allume dans les yeux de la personne que j’accompagne.

Retrouvez-moi tous les matins pour mes textes inspirants en cliquant sur le lien Facebook ci-dessous et pour me rejoindre, en cliquant sur le +.
Diane Gagnon
Suivez moi

Les derniers articles par Diane Gagnon (tout voir)

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Showing 4 comments
  • Linda
    Répondre

    Merci Diane pour ce beau texte qui me parle beaucoup en ce moment puisque je suis dans cette situation, ces mots me font un grand bien pour me redécouvrir, c’est un long travail par contre quand tu as consacré une partie de ta vie à essayer de rendre les autres heureux. Je suis en reconstruction de moi-même et c’est difficile pour moi de savoir qui je suis, ce que je vaut et où je m’en vais. Heureusement que je suis guidé par plus grand que moi et qu’à travers mes prières, je reçois la force nécessaire pour garder confiance en demain. Merci encore d’ouvrir ton coeur et laissez sortir ces mots qui peuvent être le début d’un cheminement pour ceux qui en ont de besoin.

  • Rina Cyr
    Répondre

    Merci pour ce beau texte qui me parle et fais réfléchir xxx

    • François Lemay
      Répondre

      Super Rina, merci pour ton appréciation.

  • Fenosoa Renko
    Répondre

    Merci, merci beaucoup, en lisant ce texte, je vois que je ne suis pas seule à vivre avec ce sentiment d’inutilité.