Combien de livres avez-vous lu sur le succès ? Pour quiconque navigue dans le monde du développement personnel, nous avons tous lu au moins un ouvrage sur le sujet et peut-être même plusieurs ! Je me souviens avoir lu à 18 ans : « Réfléchissez et devenez riche » de Napoléon Hill. Et comme des milliers d’autres personnes, j’ai lu « Le secret ». Bien que ce genre de livre soit inspirant, le succès semble souvent y être associé à l’AVOIR ou au FAIRE. C’est du moins ce que je perçois entre les lignes.

Plus grand que soi

Dans mon nouveau livre « Plus grand que soi », j’ai choisi de consacrer un chapitre sur le succès et d’y aller de ma réflexion. Oui, il est facile d’associer le succès à l’AVOIR parce que notre monde idolâtre l’argent et les possessions matérielles. Plus vous possédez de biens et de richesses, plus on vous voit comme un exemple de succès. De même qu’il est facile d’associer le succès au FAIRE parce que nous sommes dans une ère d’accomplissements et de défis de toutes sortes. La société valorise ceux et celles qui passent à l’action que ce soit escaladant une montagne ou en faisant le Ice bucket challenge. Plus vous êtes productif, plus on vous associe au succès.

Pour que le succès soit une notion valable, ne faut-il pas que tous les être humains aient une chance égale d’y parvenir ? Or, s’il ne s’agit que de l’AVOIR et que du FAIRE, et bien 80 % des gens de cette planète ne pourront jamais accéder au succès selon cette approche. Des millions de gens ne seront jamais riches et n’auront jamais la chance d’accomplir quoi que ce soit de fabuleux. Avoir la possibilité de posséder beaucoup et d’accomplir des exploits, c’est le lot des privilégiés.

Alors le succès est-il inatteignable ? Pas si l’on décide qu’il est d’abord et avant tout une affaire de l’ÊTRE. Je parle ici d’avoir une vision spirituelle du succès qui repose davantage sur notre intérieur que sur l’extérieur. Se sentir comme un gagnant peu importe ce qui arrive. Se lever chaque matin avec enthousiasme peu importe ce qui nous attend. Aller au lit le soir avec le cœur en paix peu importe les événements de la journée.

Dans mon livre, je présente six dispositions intérieures qui garantissent un sentiment de succès, coûte que coûte. Parce que je crois profondément à votre propre potentiel de succès, je vous en cite quelques-unes :

 

« JE M’OUVRE »

Chaque fois que nous nous ouvrons, notre cœur se dilate, et un sentiment de victoire germe par la suite. Plus on pratique l’ouverture dans les petites choses, plus on se prépare à être réceptif lors des grandes occasions. Comment s’ouvrir ?

  • Cesser de se sentir menacé et d’en faire une affaire personnelle
  • Faire preuve d’accueil par rapport aux gens qui pensent et vivent différemment de nous.
  • Sortir de notre zone de confort le plus souvent possible, par exemple : allez visiter votre ami malade même si vous détestez les hôpitaux.

 

« JE DEMANDE »

Lorsqu’un sentiment d’insuccès nous habite, c’est parce que nous sommes loin de notre centre, de notre cœur. Un emploi qui ne procure plus de joie, un couple en difficulté, une impression de devoir satisfaire tout le monde. C’est alors le moment de faire le point. Comment demander ?

  • Établir notre besoin réel dans la situation et le partager avec la personne concernée
  • Découvrir ce que nous voulons vraiment et non pas ce que les autres veulent pour vous.
  • Demander de l’aide aux autres, à la Vie, à Dieu, à Plus Grand que soi

 

« JE SUIS AU SERVICE »

Au bout du compte, quand le sentiment de succès semble nous délaisser, la meilleure façon de le faire renaître consiste à donner. Comment servir ?

  • Œuvrer au bien-être de chacun dans tout ce que nous faisons
  • Voir notre travail comme une occasion de servir en faisant preuve de chaleur humaine
  • Accomplir les tâches les plus banales avec amour

Réussir, c’est vivre en fonction de nos valeurs profondes et avoir une vie qui nous ressemble !

Référence du livre : AREL, Marie-Josée. Plus grand que soi – Devenez la personne que vous êtes vraiment, Éditions Québec Amérique, 2016.

Inscription au programme 4 clés de François Lemay

Me suivre:

Marie-Josée Arel

Je suis passionnée de spiritualité depuis mon adolescence et j’en ai fait ma mission. Je souhaite faciliter la quête de sens et nourrir la vie spirituelle des personnes, dans un espace d’échange ouvert et exempt de dogmes. Je désire ainsi offrir des repères pour une spiritualité terre-à-terre et contemporaine, pour une meilleure relation avec soi-même et avec les autres. Je veux toucher le cœur des gens et ouvrir leur conscience à plus grand.
Me suivre:

Les derniers articles par Marie-Josée Arel (tout voir)

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.